MERCI

MERCI  

MERCI à toute la classe . J’étais heureuse de retrouver ceux que j’ai connu en seconde C et j’ai découvert cette année de nouvelles têtes chaleureuses , pleines de personnalité et d’humour . Quelques soient vos résultats scolaires , vous pouvez tous êtes fiers de vous et avancer dans la vie avec confiance .

sans chat

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

comme promis , avec chat , hélas il ne faisait pas très beau !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le PROJET D’UNE EUROPE POLITIQUE DEPUIS 1948

INTRO :

–> accroche : les élections du parlement de Strasbourg de ce dimanche 25 mai au SUD et proportionnel rappellent malgré l’abstention traditionnellement forte que l’Europe n’est pas seulement une organisation économique mais aussi un projet politique .

–> situer les limites : 1948 : le congrès de la Haye

–> En quoi l’Europe est -elle un projet politique ?Comment s’est -il construit à travers les crises , les hésitations ?

–> plan chronologique : I – Les origines   II-De la CEE un projet essentiellement économique à l’UE : un projet politique III- les limites et enjeux actuels

Lire la suite

ECD l’Amérique :intégrations régionales et concurrences

NE JAMAIS OUBLIER DE PRÉSENTER LE DOCUMENT EN INTRODUCTION MÊME SI ON NE VOUS LE DEMANDE PAS !

NE RÉCITEZ PAS LE COURS : IL FAUT PARTIR DU DOC ET LE METTRE EN RAPPORT AVEC LE COURS

AVANT TOUT SE DEMANDER : QUELLE EST L ‘IDÉE GÉNÉRALE DU DOCUMENT ? QUE VEUT IL MONTRER (penser au cours )?QU’ EST CE QUI N’ EST PAS PRÉSENT ET EST IMPORTANT POUR LE COMPLÉTER LE SUJET ?

Nature et INTÉRÊT  : carte de synthèse des organisations commerciales en Amérique et des rapports de force entre Amérique du Nord et Amérique du sud .
une carte assez récente 2009 ;source:DILA essentiellement fondée sur des sources
idée centrale :aborde

composition :Asie de l’Est les défis du développement

L’essor économique de l’Asie du Sud et de l’Est se traduit par des taux de croissance élevés. L’émergence de cette aire continentale est telle que des Etats comme la Chine et l’Inde sont en passe de réussir leur sortie du sous-développement. L’émergence de l’Asie du Sud et de l’Est, qui concentre un peu plus de la moitié de la population mondiale, s’appuie sur une main-d’œuvre abondante qui bénéficie de plus en plus de la croissance du fait de la hausse des salaires. Mais cette population très nombreuse peut devenir un frein pour la croissance économique de la région.

Quels sont les enjeux et les caractéristiques de la croissance en Asie du Sud en ce début du XXIe siècle ?

Nous verrons dans un premier temps comment la croissance économique se manifeste puis quelles en sont les causes et les limites.

  1. Les enjeux de la croissance.
  1. Un demi-siècle de forte croissance économique.

– L’Asie du Sud et de l’Est est sortie de la Seconde Guerre mondiale détruite et sous-développée.

– Pourtant le Japon est devenu la deuxième puissance économique mondiale.

– Son modèle de croissance est dit en vol d’oies sauvages.

– Il s’est diffusé dans les pays voisins : les Dragons.

– Un nouvel essor est impulsé dans les années 1980 avec l’ouverture économique de la Chine.

– L’Asie est aujourd’hui le continent qui connaît la croissance économique la plus forte.

– Elle est cependant plus faible dans les pays déjà très développés comme le Japon ou dans des Etats soumis aux tensions ethniques, religieuses et politiques.

  1. L’affirmation d’une aire de puissance économique .

– L’Asie est aujourd’hui le premier pôle productif mondial.

– Elle est considérée comme l’ « usine du monde ».

– L’Inde est surnommée le « bureau du monde » grâce aux centaines de milliers d’ingénieurs que ses universités forment chaque année.

– L’Asie est au cœur des échanges planétaires avec 25% du commerce mondial.

– L’Asie s’inscrit dans la géographie mondiale des capitaux (15 places boursières parmi les 50 premières mondiales).

  1. L’accentuation des inégalités à différentes échelles.

– La forte croissance n’a pas réduit les inégalités de développement entre les Etats.

– Les inégalités régionales au sein des Etats opposent des centres et des périphéries.

– Malgré la croissance, les inégalités socio-culturelles se renforcent.

  1. Les manifestations de la croissance.
  1. Des économies littoralisées.

– L’Asie est fortement maritimisée : elle contrôle de vastes espaces maritimes et des détroits importants.

– Les territoires littoraux sont organisés au service de la production et des échanges avec une intense littoralisation des populations et des activités.

– Les grands ports sont au cœur de l’organisation des territoires en Asie : parmi les 2à premiers ports du monde, 14 sont situés en Asie.

  1. Des acteurs économiques performants.

– Le rôle des Etats a été déterminant dans la réussite de la croissance asiatique.

– La croissance économique de l’Asie repose aussi sur la réussite de grandes firmes transnationales : keiretsu japonais, chaebols coréens…

  1. Un vaste marché asiatique.

– Le commerce intra-régional asiatique ne cesse de se développer.

– Une vaste zone de libre-échange, l’AFTA est en projet.

– L’Asie est devenue un gigantesque marché de consommation.

– Une classe moyenne considérable est en train d’émerger.

  1. Les limites de la croissance asiatique.
  1. Une grande dépendance à l’égard de la mondialisation.

– La croissance de l’Asie est dépendante de l’économie mondiale : elle n’échappe pas aux crises économiques mais a su renouer très vite avec des taux de croissance élevés.

– L’Asie est fragilisée par la financiairisation excessive de ses économies.

– Le dynamisme de l’Asie dépend de son approvisionnement énergétique : elle est énergivore et consomme de plus en plus de pétrole mais certains pays sont engagés dans la transition énergétique.

  1. Des tensions géopolitiques fortes et un défi démograhique.

– Le paysage politique asiatique est pluriel : peu de régimes démocratiques, beaucoup de régimes autoritaires.

– Les tensions internes persistent : les conflits intérieurs ethniques, religieux et régionalistes sont nombreux (Naxalites en Inde, Tibétains en Chine).

– Les tensions interétatiques sont nombreuses : conflits de frontières, luttes pour le contrôle des ressources.

– L’Asie doit aussi gérer une population très nombreuse et faire face au déficit de femmes et au vieillissement des populations.

  1. Dégradation environnementale et catastrophes naturelles.

– L’Asie est un continent très pollué : rejets industriels, pollution produite par les transports.

– la Chine est devenue la premier pays émetteur de gaz à effet de serre dans le monde.

– L’environnement est soumis à rude épreuve : érosion des sols, déforestation, avancée des déserts, pollution des fleuves…

– Enfin, l’Asie n’est pas épargnée par les catastrophes naturelles : mousson, typhons, tsunamis, séismes…

Les pays d’Asie connaissent les plus fortes croissances économiques du monde. Entrainée par la réussite chinoise l’Asie est le premier pôle productif mondial et un carrefour des investissements internationaux. L’abondance de la main-d’œuvre, le gigantisme des marchés, le rôle des Etats et des entreprises expliquent cette réussite. Cependant, les fruits de la croissance sont mal répartis dans toute l’Asie et les inégalités entre les pays, les régions et les individus ne cessent de s’accroître. Les fragilités sont nombreuses. L’Asie est dépendante de la bonne santé de l’économie mondiale, de son approvisionnement énergétique ainsi que de sa stabilité politique. Les tensions géopolitiques ainsi que les dégradations environnementales et les catastrophes naturelles n’épargnent pas ce continent.

La croissance de l’Asie est portée aussi par des puissances majeurs, la Chine et le Japon qui sont les deux principaux moteurs du continent tout en restant deux puissances régionales concurrentes.

Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales

pour réviser : un plan détaillé de composition avec les mots clés

+ schéma du manuel p 334 

Chine et Japon sont respectivement la 2eme et la 3eme puissance mondiale –> qu’est ce qu’une puissance ?

I- Deux puissances aux atouts différents

A. Le Japon : la grande puissance de l’Asie depuis les années 1960.

• Des conditions spécifiques de l’après Seconde Guerre mondiale permettent une croissance rapide : aide américaine +  le rôle des grandes sociétés (Kereitsu) + ministère de l’industrie et du commerce  dirigiste + une main d’oeuvre bon marché et ultra motivée !

un développement « en vol d’oies sauvages »

les atouts actuels :
– Une forte capacité d’innovation.fort budget recherche-développement au service des industries de haute technologie,
– une main d’oeuvre très qualifiée ; Un marché de consommation intérieur à fort pouvoir d’achat

– les grandes firmes mondiales japonaises (Sony, Nikon, Toyota, Nissan…) assurent sa présence dans le monde

– le Japon est une puissance financière : investissements financiers à l’extérieur , accords avec des firmes occidentales (Renault-Nissan), construction des unités de production à l’étranger (Toyota à Valenciennes),

diffusion culturelle (cinéma,mangas) : liens forts entre son économie et sa culture = soft power puissant

la puissance territoriale 

Tokyo est l’une des quatre villes globales qui appartiennent à l’archipel métropolitain mondial.

le Japon est actuellement en difficulté économique: vieillissement de la population,ralentissement de la croissance + catastrophe
nucléaire de fukushima(des centaines de milliards de dégâts ).

B.La Chine : en 20 ans… une puissance de rang mondial.

l’atelier du monde 

son modèle de développement est le « modèle de croissance asiatique » la Chine devient l’atelier du monde,s’ouvre aux flux d’IDE dans les années 80 (ZES , Shanghai)

ce sont les villes qui sont à la fois les centres d’impulsion et les lieux majeurs de la mondialisation.

elle investit dans le monde pour assurer ses besoins en énergie, en
métaux rares, en terres arables.

la Chine adopte une politique de médiateur à propos de la Corée du Nord,

de partenariat avec la Russie et les États d’Asie centrale

partenariat avec l’ASEAN:  l’AFTA ente les pays de l’ASEAN et la
Chine

Japon :

sa sécurité dépend du soutien américain . Il n’a que du nucléaire civil. maintien des liens politico-militaires et commerciaux noués avec
les États-Unis .

le Japon : est le mal aimé de l’Asie de l’Est:

– poids du passé de la seconde guerre mondiale (envahisseur brutal : les « femmes de réconfort »)mal assumé

mais une volonté récente de devenir un acteur géopolitique plus important en raison notamment de la menace chinoise

pour approfondir :

une émission de France culture – concordances des temps – 2012 à réécouter

entre Chine et Japon une île et tant d’affrontements

Mumbai modernité , inégalités

 

 le croquis : merci à Alix dont je reprends le travail . Il vaut mieux faire un rond noir pour les slums que le rouge qui évoque plutôt des centres d’affaires .

Croquis

 

Légende

 le schéma : vous ne pouvez insérer dans une composition un schéma aussi complexe que ceux que vous avez reproduits . songez que cela peut convenir pour une composition sur les territoires de la mondialisation en opposant métropole mondiale et métropole émergente par exemple !

voici la proposition de Claire scan 1 et scan 2 qui convient parfaitement parce qu’elle est problématisée et montre l’évolution de la ville .

Autre proposition de légende très simple

une métropole  en forte expansion 

centre ancien en voie de gentrification : orange

urbanisation plus récente :jaune

extension urbaine : flèches

Une métropole émergente  

les infrastructures d’une ville mondialisée : port ancien et moderne (triangle noir et blanc) ; aéroport (autre figuré ponctuel )

une ville qui devient polycentrique : quartiers d’affaires :figuré ponctuel :

slums :noir

Pour se distraire :la maison la plus chère du monde 

Folie-a-Bombay_article_landscape_pm_v8

la plus grande maison du monde : un gratte ciel construit par M Ambani , première fortune indienne et quatrième mondiale . L’immeuble est un chef d’oeuvre … d’ostentation et de mauvais goût , dans une ville où plus de 60% de la population vit dans les slums !  Les 168 bolides du maître des lieux occuperont les six premiers étages. Quatre autres ­seront dédiés à des jardins suspendus. La famille résidera dans les quatre étages supérieurs, avec une incroyable vue sur la mer d’Oman. Evidemment, Antilia dispose d’une piscine olympique, d’un centre de fitness, d’une salle à manger copiée sur celle d’un grand hôtel mythique new-yorkais, plus une salle de cinéma et de théâtre, et trois pistes pour hélicoptères sur le toit. ma source : Paris Match . si vous voulez en savoir plus sur l’intérieur 

 http://www.parismatch.com/Actu/International/Folie-a-Bombay-147232

Lire la suite