des cartes pour comprendre le monde /travaux d élèves

Merci au travail de Marisa :

GRILLE GEOECONOMIQUE

Observations:

-Grande croissance moyenne du PIB des Etats-Unis du G20 (2000-2009) pour les La Chine, Russie, Inde, Indonésie.

-Membres du G8 : Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni, France, Italie, Allemagne, Russie et Japon.

-Membres du G20 : Amérique du Nord, Brésil, Argentine, Europe centrale, Asie, Indonésie et Australie.

-Brics : Brésil, Allemagne, Russie, Chine, Inde, Afrique du Sud.

-L’Ancien tiers du monde : Amérique du Sud, Afrique, Asie (au sud) et Indonésie.

-PMA : Afrique.

Connaissances :

-G8: les pays les plus riches dans le monde depuis 1980.

-Brics : Pays émergents.

-Inégalités dans le monde : Afrique- PMA.

–L’Ancien tiers du monde : Amérique du Sud, Afrique, Asie (au sud) et Indonésie, donc de grandes différences entre le Nord et le Sud.

-Les pays appartenant au G8 sont dans le pole Nord. Encore une fois un monde inégal. Donc une différente vision du pole Nord et Sud.

GRILLE GEOCULTURELLE 

Merci au travail de Lisa .

Le monde entre uniformisation culturelle et fracture ?

Il y a de nombreuses différences culturelles dans le monde telles que les religions et les langues. Cependant, aujourd’hui les civilisations confrontent entre elles ces différences culturelles.

Tout d’abord, on peut constater que le christianisme est la religion la plus pratiquée dans le monde. En effet elle est pratiquée en Europe et dans tout le continent américain, ainsi qu’en Afrique du Sud et en Australie. D’ailleurs, on peut voir une poussée des églises évangéliques allant des États-Unis au Brésil en passant par le Pérou, et de l’Afrique du Nord à l’Afrique du Sud. De plus, il y a une sécularisation au Canada, en Europe et en Australie ce qui signifie que l’Église devient moins puissante. Le christianisme est donc dominant dans le monde. Cependant, l’islam est pratiquée dans l’Afrique du Nord et dans une partie de l’Asie, notamment en Afghanistan, en Iran et en Arabie saoudite. Cela est dû à la croissance démographique, on peut donc dire que l’islam est en forte progression. Le monde est donc divisé par deux principales religions.Il y a aussi des divisions à l’intérieur de ces grandes religions .

Ensuite, on peut voir que les langues sont un moyen d’uniformiser le monde. En effet, l’anglais est maintenant parlé en Inde et dans une grande partie de l’Afrique du Sud ainsi que dans quelques pays de l’Afrique du Nord. L’espagnol et le portugais restent

surtout parlé dans les pays latino-américain et le français est à présent pratiqué en Afrique du Nord(colonisation ). Mais, on constate que l’arabe se propage de plus en plus en Afrique du Nord. Les langues ne sont donc plus représentatives d’une seule culture mais sont maintenant influencées par la mondialisation.

Enfin, on remarque que les États-Unis sont la puissance culturelle dominante, le reste du monde s’inspire de la culture américaine (américanisation du monde ). Et cela notamment grâce aux principaux flux Internet qui forment une boucle entre le États-Unis et l’Europe. Ces flux internet sont un enjeu important pour l’uniformisation culturelle. On constate aussi que les métropoles, telles que New York, Rio, Paris, Tokyo etc, sont des lieux de métissages culturel, c’est-à-dire que plusieurs cultures sont mélangées et s’influencent ainsi les unes sur les autres.On parle ainsi de village planétaire pour désigner les liens qui unissent les habitants du monde riche .

On peut donc en conclure que le monde est fracturé par différentes cultures comme les religions et les langues, mais pourtant celles-ci subissent l’influence de la mondialisation ce qui nous amène à parler d’uniformisation culturelle.Cependant des parties du monde restent plus à l’écart en raison notamment de la fracture numérique .

Publicités

APPLE ETUDE DE CAS

TRAVAIL A LA MAISON

pour remplir le schéma de synthèse :

http://www.humanite.fr/comment-apple-ecrase-ses-sous-traitants-565731 http://www.rtl.fr/actu/conso/apple-foxconn-remplace-60-000-ouvriers-par-des-robots-7783399994

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2016/05/26/32001-20160526ARTFIG00142-le-fabricant-de-l-iphone-remplace-60000-ouvriers-par-des-robots.php

en anglais sur la pollution : http://www.pcworld.com/article/2045920/china-investigating-it-suppliers-linked-with-apple-for-polluting-rivers.html

http://thetyee.ca/News/2014/03/27/BC-Copper-Asian-Cell-Phones/

http://www.bloomberg.com/news/articles/2012-03-29/apple-says-cook-visited-new-foxconn-plant-in-zhengzhou-china

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/02/03/apple-city-la-face-sauvage-de-l-urbanisation-chinoise_4358976_3244.html

http://www.latribune.fr/blogs/pekin-business/20140828trib8e07daf21/l-iphone-6-et-la-strategie-industrielle-chinoise.html

Répondez aux questions suivantes :

faites une recherche rapide sur l’ONG China Labor Watch à partir de leur site . Quel est le but de cette ONG ? Comment agit-elle ?

par quels procédés visuels et narratifs les auteurs dénoncent-ils Apple et Foxconn dans cette animation ?

quels sont les aspects de la mondialisation et du fonctionnement des FTN dénoncés dans cette animation ?

Lisez attentivement le texte à l’écran à la fin de l’animation : quels ont été les suites de cette campagne de dénonciation ? Comment Apple et Foxconn ont-elles réagi ? Que peut-on en déduire sur l’influence des media et de l’opinion publique sur les FTN ?

 

 

hommage aux « Justes » Sorges .18 septembre 2016

Grand merci à l’élève de Terminale S qui m’a prêté ses photos et qui a judicieusement fait les prises de vues . Cela me permet d’expliquer qui sont les « Justes parmi les Nations ».

dimanche 18 septembre à titre posthume , un couple a reçu le titre de « Justes » et une plaque a été apposée sur leur maison .

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Jean et Rachel Lamargie accueillent chez eux deux enfants juifs, frère et sœur, Liliane et Jean Wecksler, alors âgés respectivement de 7 et 3 ans dont les parents étaient engagés dans la résistance.C’est à la demande de Jean Wecksler que le couple a reçu cet honneur .

la médaille des Justes parmi les nations est décernée par l‘Institut Yad Vashem, de Jérusalem après une enquête menée afin de réunir des preuves de l’assistance apportée par les personnes qui vont porter le titre .

dscn1493

Christiane Lamargie, la fille adoptive du couple reçoit la médaille à la place du couple .

rscn1510

Une seconde plaque a été dévoilée sur le mur de la mairie de Sorges en l’honneur des habitants du village qui ont caché l’identité de ces enfants qui étaient scolarisé à l’école .

dscn1470

Le titre honorifique de « Justes parmi les Nations » est la plus haute distinction délivrée par l’Etat d’Israël.

dscn1457

plaque apposée sur la maison du couple

 

 

Des cartes pour comprendre le monde

Bienvenue aux Terminales Littéraire et scientifiques de l’année 2016 – 2017 . J’espère que ce blog vous sera utile et que vous le consulterez souvent !

:capdepuy_F9_vCette image américaine date de la seconde guerre mondiale , période où l’on s’enthousiasme pour les cartes ! le contexte historique s’y prête !  On y voit un garçon, enthousiaste, brandissant une carte représentant une projection polaire axée sur les États-Unis. Le commentaire invite à comparer les distances par avion. Cette carte inspirera la carte du monde de l’ONU, du moins dans sa version d’avril 1945.Elle révèle aussi la prise de conscience de la mondialisation qui se développe de plus en plus : «Si j’avais eu quelques doutes sur le fait que le monde était devenu petit et complètement interdépendant, ce voyage les aurait complètement dissipés.»déclare un collaborateur de Roosevelt qui vient de faire le tour des alliés des Etats -Unis en avion en 1942.

la trace écrite : 

LE COURS

le cours :à venir

le diaporama avec les cartes du cours : à venir

LES FICHES METHODE

–> voici en pdf le diaporama  sur l’analyse de carte avec les projections et la démarche de questionnement sur la carte :

–> la fiche méthode : le schéma :fiche 2 le schéma

–> la fiche de révision avec les notions à savoir définir et identifier :

FICHE DE REVISION 1

–> la fiche méthode 1 d’analyse de carte version papier :

FICHE METHODE cartes

sites pour ceux qui souhaitent approfondir :

Quelques notions de base de la représentation cartographique

un article long mais passionnant :Le monde de l’ONU. Réflexions sur une carte-drapeau

GRILLE GEOPOLITIQUE

GRILLE GEOECONOMIQUE / GEOENVIRONNEMENTALE

http://www.carbonmap.org/#intro

une animation en anglais qui envisage au moyen de l’anamorphose les grands en jeux actuels : la population / les émissions de CO2 / les risques . A voir absolument !

Mapping Stereotypes

pour rire un peu , voir le monde selon les américains

L’historien et les mémoires de la seconde guerre mondiale en France

 EVALUATION

POUR LES TS , le contrôle ne durera qu’une heure .CE SERA UNE ECD le 29 septembre .

POUR REVISER :

un quizz pour s’entraîner :

http://nerval.lyc.ac-amiens.fr/spip_gdns/IMG/html/h1-2.html

QCM Magnard http://magnard.fr/ressources/9782210108868/hist-tesl_qcm158/SCO_hist-tesl_qcm158/player.swf

le cours avec le diaporama 

diaporama historien et memoires 2015

historien et les mémoires 2015

méthode 

fiche_composition

dans une introduction ne pas oublier de définir les termes du sujet  

Définir histoire / Mémoire : ce qui les différencie et les rapproche :

–          Histoire : c’est l’ensemble des événements du passé et le récit sur ces événements.

–          Mémoire : C’est la capacité à se souvenir, à mémoriser des images du passé : Caractère émotionnel, subjectif de la mémoire :il y a un processus de sélection , de reconstruction .

–          Mémoire privée : celle d’un individu

– Mémoire collective : celle d’  un groupe qui se reconnaît dans des souvenirs communs ; ce groupe peut faire pression. Une mémoire englobant tout un peuple peut aussi se construire : démarche volontariste .La multiplication des mémoires subjectives fait alors apparence d’objectivité, mais elle masque souvent les enjeux politiques ou sociaux du temps présent, déformant l’histoire.

  • la commémoration : La mémoire érigée en mémorial n’a plus rien à voir avec l’Histoire. l’Histoire ne doit pas « être la servante » de la mémoire.

Mémoire et histoire sont inséparables, on a besoin des deux ils nourrissent des échanges : les témoins du passé sont  une source de l’historien mais celui –ci peut les contredire .Il doit accomplir un autre travail : quête d’objectivité, de savoir, de connaissance :Quelles sont les méthodes de l’historien ? Travail sur des sources de l’époque , Lui – même n’est pas totalement objectif : sa quête dépend dans une certaine mesure de son accès aux sources (plus ou moins ouvertes) ; des influences de son temps ..)

 POUR RÉVISER AVEC DES VIDEOS  :

sur le site de l’INA , tout un parcours qui reconstitue notre progression

sur le mythe resistancialiste :http://fresques.ina.fr/jalons/parcours/0026/les-memoires-de-la-seconde-guerre-mondiale-en-france.html

Discours de De Gaulle http://www.ina.fr/fresques/jalons/fiche-media/InaEdu00004?video=InaEdu00004

rues de Paris rebaptisées

Malraux et Jean Moulin: http://www.ina.fr/fresques/jalons/fiche-media/InaEdu01277?video=InaEdu01277

Le travail des historiens :

http://www.ina.fr/fresques/jalons/liste/recherche/themes/ll/Seconde%20Guerre%20mondiale$M%C3%A9moire%20de%20la%20Seconde%20Guerre%20mondiale#2-9-date-desc

la Mémoire officielle :

http://www.ina.fr/fresques/jalons/fiche-media/InaEdu01248?video=InaEdu01248

sur la mémoire officielle actuelle :

le Mémorial de la Shoah :http://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu04007?video=InaEdu04007

François Hollande panthéonise 4 résistants :

http://www.bfmtv.com/politique/direct-video-nouveaux-venus-pantheon-lhommage-hollande-a-resistance-717030.html

POUR SE CULTIVER :

bandes-annonce de l’époque du Réstancialisme non montrées pendant le cours 

La Grande Vadrouille (Gérard Oury, 1966 : énorme succès populaire)La grande Vadrouille les chaises musicales montre deux Francais ordinaires entraînés malgré eux dans des actes des résistance (aider des aviateurs anglais à fuir) Désormais on rit de l’Occupation, ce indique une mise à distance de la Guerre.

L’Armée des ombres (Jean-Pierre Melville, 1969 : beaucoup plus sombre et réaliste mais c’est le temps du tournant)

le tournant des années 70 :

Lacombe Lucien en 1974 Louis Malle : des résistants peu sympathiques , remise en cause du mythe resistancialiste aussi bien gaulliste que communiste . http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19554203&cfilm=447.html

POUR APPROFONDIR

une synthèse d’historiens sur la mémoire de la Résistance d’une part et la mémoire juive d’autre part :

http://www.ac-limoges.fr/hist_geo/accueil/squelettes/…/memoirehistoire.doc

http://www.histoire.ac-versailles.fr/spip.php?article615

sur les historiens de vichy et de la mémoire collective

La « révolution paxtonienne » (1973)

Sur Oradour et les Malgré nous :

– un article de fond qui décrit les origines et les aspects du contentieux http://www.rue89.com/2012/09/16/oradour-sur-glane-lalsace-et-le-limousin-se-dechirent-encore-235372

– un article sur une  actualité récente : la visite de François Hollande à Oradour

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/oradour-sur-glane-le-president-gauck-conscient-du-debat-sur-les-malgre-nous-alsaciens_1278688.html

pour illustrer l’idée que les historiens se « contredisent » se complètent …et qu’avec le temps , les points de vue évoluent , voici quelques lignes d’un article dont je vous mets le lien //http://www.marianne.net/La-France-a-t-elle-eu-la-memoire-qui-flanche%C2%A0_a224065.html

Un philosophe François Azouvi remet en cause la thèse de l’historienne Annette Wieviorka que nos avons vue en classe : « le grand silence »  .Selon lui

«Le génocide n’a jamais été absent de la mémoire française.» Il s’oppose ainsi à Serge Klarsfeld, Annette Wieviorka et quelques autres, y compris à certains de mes écrits (c’est H Rousso qui parle )- même s’il considère la mémoire de Vichy comme distincte de la mémoire de la Shoah en général, car ayant suscité, elle, de véritables silences officiels durant des décennies.Compte tenu de la place considérable occupée par la Shoah depuis une vingtaine d’années dans la conscience collective, eu égard au bruit qu’elle a suscité, un effet trompeur nous aurait fait voir une absence, un silence, là où tout simplement la présence de l’événement était d’une autre nature. Nos propres préoccupations morales, telle l’émergence d’un impératif du souvenir dans les années 80, nous auraient conduits à minorer la conscience que les contemporains avaient de l’extermination.  François Azouvi construit sa démonstration autour de l’idée que la prise de conscience de la singularité du génocide a été progressive et continue, «par cercles concentriques», s’exprimant d’abord dans l’opinion, pour passer ensuite dans l’espace public et déboucher enfin dans la sphère de l’Etat et de l’action politique. 

Dans une deuxième partie, François Azouvi s’intéresse à l’espace public,  un espace de discussion et d’expression(…). C’est à cette époque que Beate Klarsfeld puis son mari, Serge, commencent à dénoncer l’impunité des nazis en Allemagne et de certains de leurs anciens collaborateurs en France. A terme, leur action contraindra le gouvernement français à rouvrir le dossier de Vichy. Au début des années 60, le souvenir de la «solution finale» commence à devenir un problème public. Non à cause du procès Eichmann, en 1961, qui eut peu d’impact dans un pays alors en pleine guerre d’Algérie, mais à cause d’une pièce de théâtre, le Vicaire, de Rolf Hochhuth, jouée à Paris, le 9 décembre 1963. Elle met en cause de manière radicale l’attitude de Pie XII face à la Shoah et déclenche un scandale mondial (..). L’ampleur de la polémique déborde cette fois vers un plus large public et contribue à une forme de sensibilisation de masse. On pourrait ajouter qu’elle souligne l’importance des complicités actives ou passives dont les nazis ont pu bénéficier, un point malgré tout peu présent dans l’après-guerre.