Mumbai : pour les TL

Mumbai anciennement Bombay est la première métropole de l’Inde par sa puissance économique et la croissance de sa population . elle a connu une croissance spectaculaire car elle est  la vitrine et l’agent de la mondialisation en Inde .

le cours : MUMBAI INEGALITES 2016

un croquis d’ancienne élève :

Croquis

Légende

un article sur Dharavi : https://www.franceinter.fr/emissions/ailleurs/ailleurs-04-janvier-2012

j’ai copié -collé un extrait mais sur le lien , il y a aussi un courte audio à écouter

C’est l’un des plus grands bidonvilles d’Asie, avec plus de 700.000 habitants. Beaucoup vivent du recyclage du plastique et de l’aluminium, mais pour combien de temps ?  le bidonville, au cœur d’enjeux économiques et politiques, pourrait être remplacé par un grand quartier résidentiel.

Le bidonville de Dharavi est une énorme usine informelle. Le recyclage du plastique ou de l’aluminium côtoie une production textile en partance pour l’étranger. Le tout générerait un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros par an.

Mais le quartier des Slumdogs millionnaire se trouve aujourd’hui au cœur de la capitale économique de l’Inde et le gouvernement aimerait le rénover, et mettre à profit un terrain qui vaut de l’or. Mukesh Mehta est l’architecte en chef du projet.

Mukesh Mehta : « Nous prévoyons de raser toutes les petites habitations et de reloger tout le monde dans de petits immeubles, espacés de12 mètresles uns des autres. Chaque appartement fera 28 m², ce qui est plus grand que l’espace dans lequel vivent aujourd’hui 96% des habitants de Dharavi. Et au pied de chaque bâtiment, un espace sera dédié au commerce, donc chacun pourra continuer son activité

Reloger tout le monde à la verticale permettrait de libérer de l’espace au sol, et de vendre une partie du précieux terrain de Dharavi, finançant ainsi toute l’opération.

Ce gigantesque relogement serait donc gratuit pour les propriétaires du quartier, mais il exclurait tous ceux qui sont venus travailler dans une des 15 000 micro-entreprises du bidonville, et qui louent des micros espaces pour dormir. Si ce projet est appliqué dans les mois à venir, ce seront donc des centaines de milliers de personnes qui se retrouveront sans logement à Bombay.

Publicités

à écouter absolument : Corée du sud

bonjour , je nesais pas insérer directement un lien audio , aussi je vous renvoie à ceci sur France culture : quelques minutes bourrées d’information sur la stratégie de développement coréenne croisée avec quelques infos sur la démographie !

http://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/les-enjeux-internationaux-mercredi-1-juin-2016

 

MUMBAI , MODERNITE , INEGALITES

Nous abordons le premier chapitre de notre dernière partie en géographie par une étude de cas .

Mumbai anciennement Bombay est la première métropole de l’Inde par sa puissance économique et la croissance de sa population . elle a connu une croissance spectaculaire car elle est  la vitrine et l’agent de la mondialisation en Inde . A vous de montrer que Mumbai est une métropole émergente avec tous les atouts mais aussi les défis à relever que cela implique !

le questionnaire :etude de cas Mumbai

le diaporama :Mumbai

pour aller plus loin :

– aperçu de la vie quotidienne dans un slum de Bombay :http://www.franceculture.fr/2011-06-10-apercu-de-la-vie-quotidienne-dans-les-slums-de-mumbai.html

et les liens du questionnaire.

NEW : le métro de Mumbai construit à partir de 2014 

pour surmonter la saturation des moyens de transport et notamment du train :

le métro de Mumbai  est réalisé avec une technologie française car il résulte d’un partenariat avec une société indienne et la RATP !!!( voici la carte tirée de wikipedia ). Vous remarquez que le centre est mieux desservi et que les rames suivent l’extension de la cité .

Mumbai_suburban_rail_map

 

 

Pour se distraire :la maison la plus chère du monde 

Folie-a-Bombay_article_landscape_pm_v8

la plus grande maison du monde : un gratte ciel construit par M Ambani , première fortune indienne et quatrième mondiale . L’immeuble est un chef d’oeuvre … d’ostentation et de mauvais goût , dans une ville où plus de 60% de la population vit dans les slums !  Les 168 bolides du maître des lieux occuperont les six premiers étages. Quatre autres ­seront dédiés à des jardins suspendus. La famille résidera dans les quatre étages supérieurs, avec une incroyable vue sur la mer d’Oman. Evidemment, Antilia dispose d’une piscine olympique, d’un centre de fitness, d’une salle à manger copiée sur celle d’un grand hôtel mythique new-yorkais, plus une salle de cinéma et de théâtre, et trois pistes pour hélicoptères sur le toit. ma source : Paris Match . si vous voulez en savoir plus sur l’intérieur 

 http://www.parismatch.com/Actu/International/Folie-a-Bombay-147232

plan detaille :Asie du Sud et de l’Est :démographie et developpement

I- la croissance démographique et un espace peuplé

A- de fortes densités ( à mettre en rapport avec la riziculture)

B- une croissance ralentie (Japon en décroissance)

C- une urbanisation en retard qui connaît un rattrapage accéléré (mégapoles)

II- l’aire de la plus forte croissance économique 

A- une croissance fondée sur les exportations

B- la population est un atout (développement des classes moyennes)

C- la complémentarité des pays

III- Une aire continentale hétérogène

A- les défis : éducation ..et alimentation

B- hétérogéneité et mal développement

C- les problèmes environnementaux

 

La Chine puissance et mutations

Deuxième puissance économique mondiale, la Chine fascine autant qu’elle inquiète. Voici quelques émissions à visionner ou à écouter . 

La  Chine, première puissance mondiale ? (France Inter, le 11 août 2014) (à écouter à partir de la 9° minute)

http://www.franceinter.fr/emission-le-debat-de-midi-la-chine-premiere-puissance-mondiale

La Chine s’est -elle enrayée ? 

L’an dernier c’était la consécration, la Chine devenait première puissance économique mondiale. Cet été (2015)le pays du yuan, converti au dollar, montre des signes de faiblesse et c’est gênant pour l’économie mondiale.

http://www.franceinter.fr/emission-le-debat-de-midi-la-chine-s-est-elle-enrayee

 

c’est aussi la question que pose la vidéo du « Dessous des Cartes » diffusée sur Arte en avril 2013.

Elle doit faire face à des difficultés économiques ainsi qu’à une contestation sociale croissante. Le modèle chinois est-il en danger ? Afin de répondre à cette question, le Dessous des Cartes étudie les défis auxquels la Chine sera confrontée dans les prochaines décennies.

tensions Chine /Japon : les îles Senkaku

Situées en mer de Chine orientale, ces îles actuellement japonaises sont l’objet de vives tensions entre la Chine et le Japon.  

voilà ma source pour cet article : http://www.lecafuron.fr/2014/10/mission-glorieuse-quand-la-chine-se-lance-a-l-assaut-des-iles-senkaku.html (blog d’histoire-géographie que je vous incite à visiter)

vue d'un des îlots

vue d’un des îlots

source : dix clés du contentieux sino-japonais, lefigaro.fr, 28 septembre 2012

source : dix clés du contentieux sino-japonais, lefigaro.fr, 28 septembre 2012

Il existe en Chine un jeu vidéo , résultat d’une collaboration entre la société Giant Interactive et l’armée chinoise. Exaltant le sentiment nationaliste, il s’inspire d’un simulateur de combat utilisé par les soldats de l’armée populaire de Chine.  Les joueurs ont  ainsi la possibilité de reconquérir  (virtuellement) des îles « injustement » occupées par l’ennemi japonais et ainsi affirmé la puissance de la Chine en Asie orientale.  Illustration du « soft power » à la chinoise, les autorités  entretiennent auprès d’un public jeune et masculin le sentiment nationaliste et espèrent ainsi améliorer le recrutement de son armée

 capture écran du jeu "mission glorieuse"

capture écran du jeu « mission glorieuse »

 une vidéo d’avril 2014 pour comprendre le conflit 

composition :Asie de l’Est les défis du développement

L’essor économique de l’Asie du Sud et de l’Est se traduit par des taux de croissance élevés. L’émergence de cette aire continentale est telle que des Etats comme la Chine et l’Inde sont en passe de réussir leur sortie du sous-développement. L’émergence de l’Asie du Sud et de l’Est, qui concentre un peu plus de la moitié de la population mondiale, s’appuie sur une main-d’œuvre abondante qui bénéficie de plus en plus de la croissance du fait de la hausse des salaires. Mais cette population très nombreuse peut devenir un frein pour la croissance économique de la région.

Quels sont les enjeux et les caractéristiques de la croissance en Asie du Sud en ce début du XXIe siècle ?

Nous verrons dans un premier temps comment la croissance économique se manifeste puis quelles en sont les causes et les limites.

  1. Les enjeux de la croissance.
  1. Un demi-siècle de forte croissance économique.

– L’Asie du Sud et de l’Est est sortie de la Seconde Guerre mondiale détruite et sous-développée.

– Pourtant le Japon est devenu la deuxième puissance économique mondiale.

– Son modèle de croissance est dit en vol d’oies sauvages.

– Il s’est diffusé dans les pays voisins : les Dragons.

– Un nouvel essor est impulsé dans les années 1980 avec l’ouverture économique de la Chine.

– L’Asie est aujourd’hui le continent qui connaît la croissance économique la plus forte.

– Elle est cependant plus faible dans les pays déjà très développés comme le Japon ou dans des Etats soumis aux tensions ethniques, religieuses et politiques.

  1. L’affirmation d’une aire de puissance économique .

– L’Asie est aujourd’hui le premier pôle productif mondial.

– Elle est considérée comme l’ « usine du monde ».

– L’Inde est surnommée le « bureau du monde » grâce aux centaines de milliers d’ingénieurs que ses universités forment chaque année.

– L’Asie est au cœur des échanges planétaires avec 25% du commerce mondial.

– L’Asie s’inscrit dans la géographie mondiale des capitaux (15 places boursières parmi les 50 premières mondiales).

  1. L’accentuation des inégalités à différentes échelles.

– La forte croissance n’a pas réduit les inégalités de développement entre les Etats.

– Les inégalités régionales au sein des Etats opposent des centres et des périphéries.

– Malgré la croissance, les inégalités socio-culturelles se renforcent.

  1. Les manifestations de la croissance.
  1. Des économies littoralisées.

– L’Asie est fortement maritimisée : elle contrôle de vastes espaces maritimes et des détroits importants.

– Les territoires littoraux sont organisés au service de la production et des échanges avec une intense littoralisation des populations et des activités.

– Les grands ports sont au cœur de l’organisation des territoires en Asie : parmi les 2à premiers ports du monde, 14 sont situés en Asie.

  1. Des acteurs économiques performants.

– Le rôle des Etats a été déterminant dans la réussite de la croissance asiatique.

– La croissance économique de l’Asie repose aussi sur la réussite de grandes firmes transnationales : keiretsu japonais, chaebols coréens…

  1. Un vaste marché asiatique.

– Le commerce intra-régional asiatique ne cesse de se développer.

– Une vaste zone de libre-échange, l’AFTA est en projet.

– L’Asie est devenue un gigantesque marché de consommation.

– Une classe moyenne considérable est en train d’émerger.

  1. Les limites de la croissance asiatique.
  1. Une grande dépendance à l’égard de la mondialisation.

– La croissance de l’Asie est dépendante de l’économie mondiale : elle n’échappe pas aux crises économiques mais a su renouer très vite avec des taux de croissance élevés.

– L’Asie est fragilisée par la financiairisation excessive de ses économies.

– Le dynamisme de l’Asie dépend de son approvisionnement énergétique : elle est énergivore et consomme de plus en plus de pétrole mais certains pays sont engagés dans la transition énergétique.

  1. Des tensions géopolitiques fortes et un défi démograhique.

– Le paysage politique asiatique est pluriel : peu de régimes démocratiques, beaucoup de régimes autoritaires.

– Les tensions internes persistent : les conflits intérieurs ethniques, religieux et régionalistes sont nombreux (Naxalites en Inde, Tibétains en Chine).

– Les tensions interétatiques sont nombreuses : conflits de frontières, luttes pour le contrôle des ressources.

– L’Asie doit aussi gérer une population très nombreuse et faire face au déficit de femmes et au vieillissement des populations.

  1. Dégradation environnementale et catastrophes naturelles.

– L’Asie est un continent très pollué : rejets industriels, pollution produite par les transports.

– la Chine est devenue la premier pays émetteur de gaz à effet de serre dans le monde.

– L’environnement est soumis à rude épreuve : érosion des sols, déforestation, avancée des déserts, pollution des fleuves…

– Enfin, l’Asie n’est pas épargnée par les catastrophes naturelles : mousson, typhons, tsunamis, séismes…

Les pays d’Asie connaissent les plus fortes croissances économiques du monde. Entrainée par la réussite chinoise l’Asie est le premier pôle productif mondial et un carrefour des investissements internationaux. L’abondance de la main-d’œuvre, le gigantisme des marchés, le rôle des Etats et des entreprises expliquent cette réussite. Cependant, les fruits de la croissance sont mal répartis dans toute l’Asie et les inégalités entre les pays, les régions et les individus ne cessent de s’accroître. Les fragilités sont nombreuses. L’Asie est dépendante de la bonne santé de l’économie mondiale, de son approvisionnement énergétique ainsi que de sa stabilité politique. Les tensions géopolitiques ainsi que les dégradations environnementales et les catastrophes naturelles n’épargnent pas ce continent.

La croissance de l’Asie est portée aussi par des puissances majeurs, la Chine et le Japon qui sont les deux principaux moteurs du continent tout en restant deux puissances régionales concurrentes.